imoi_grand

Le nouveau site de myDrumApp…

..est là : www.mydrumapp.com

et j’ai voulu, en plus de la sortie récente de myDrumApp LITE, qui est totalement gratuite et qui offre plusieurs centaines de combinaisons possibles, essayer quelque chose de nouveau : j’ai intégré un « simulateur », enfin, pour faire moins science fiction, une petite fenêtre qui reproduit une version ultra ultra légère de mon app, qui fonctionne pour de vrai de vrai dans le web, de l’ordi et du téléphone… (enfin normalement ça fonctionne, hein, je suis pas développeur non plus, je suis batteur…)

Deux raisons, que je n’ai pas vraiment besoin de détailler, mais je fais ce que je veux, c’est mon Blog ;) ;)

En premier lieu, je veux vraiment tester l’intérêt de proposer du contenu gratuit. J’ai posé la question sur twitter/facebook de l’intérêt de sortir une app en version légère et gratuite, et la plupart des gens qui ont répondus sont des gens qui possédaient déjà l’app, et par conséquent qui pensaient que cela n’avait pas d’intérêt. MAIS, je sais aussi que même à 1,99€ ou 2.99€, il y a plein de gens qui n’y vont pas… Etant de nature assez curieuse, je me demande si beaucoup de gens vont télécharger la version gratuite… verdict dans environ 1 an, histoire d’avoir du recul.

Le second point c’est que, pour arriver à faire tout ce que je fais (de la batterie, des sites web, de la prise de son, du mixage et du mastering, des méthodes de batterie, et maintenant des applications mobiles...) donc, pour faire tout ça, je consomme une quantité phénoménale de contenu gratuit sur internet : blogs, forum, tutos, chaines youtube, sites, etc…. Pour rester dans l’exemple de l’app, beaucoup de copains me demandent « mais comment tu as fait ? tu t’y connais en applications »... bon, pour être complètement honnête je suis pas manchot avec un ordinateur, mais de là à faire une application, y’a un monde. Et bien la réponse est que j’ai un esprit pas spécialement malin, mais très analytique, donc quand j’ai envie de développer une app, je sélectionne très vite les 3 ou 4 premières questions que je dois me poser, donc à internet (google et youtube), puis arrive un problème, donc une série de questions, puis encore un problème…etc  Et quand c’est une activité annexe, et qu’on est pas pressés, on peut arriver a faire ce qu’on veux ! (message d’encouragement super positif envers tous les gens suffisamment courageux pour avoir lu jusqu’ici). Bon, le truc c’est qu’il faut être motivé, il faut croire que l’idée de départ est bonne et qu’elle vaut le coup. En l’occurrence, je sais que l’idée de myDrumApp est bonne !

Donc, je n’aurai jamais pu finir ce projet d’application sans le contenu gratuit, les tutos, les forums et les sites de développeur. J’ai notamment découvert qu’il y a une vraie communauté de développeurs, les gars se posent des questions, se répondent, s’aident. Idem pour les « designers », oui j’ai du apprendre plein de trucs de tout ces gens là, parce que dans une aventure comme celle là, il faut TOUT faire. Sans aucun doute le plus dur pour moi est le marketing, ‘suis pas doué pour me vendre, mais je m’y met !

Un des gars les plus intéressant que j’ai découvert c’est Travis Neilson et sa chaine DevTips, un designer/developer (j’ai appris ce qu’étaient UI et UX : « user interface » et « user experience » , et ça va peut être vous paraitre con, mais c’est vachement utile pour décoder un peu les choses qui font que quand vous ouvrez une app qui est bien faite, vous savez tout de suite faire la difference entre un truc qui est un bouton et un truc qui n’en est pas un, vous mettez rarement le doigt sur une zone de l’écran qui n’est pas un bouton… de la même manière, cela permet d’améliorer un site internet en optimisant l’organisation du contenu et du contenant… passionnant !! Par exemple, dans myDrumApp, j’ai pas vraiment optimisé les 6 boutons des catégories de la page d’accueil, peut être pour plus tard.

Il se trouve que ce même gars partage souvent une super réflexion sur le travail, la création, par exemple des choses comme ça :

ou ça (pas de lui, mais découvert grâce à lui) :

 

ou encore avoir ce genre de conseil pour des jeunes designers qui sortent de l’école :

- Aggressive self improvement is the only means of survival
- Smart people teach themselves
- Valuable creators understand the entire production path
- Good collaboration is critical to good work
- Tools and trends change, principals don’t
- Criticism is always helpful, even if it hurts
- Good work alone is not enough, it needs an advocate
- Creative work is valuable
- You don’t need to be great right now
- You can’t improve what you don’t start
- All of the creators that you admire show you about 20% or less of their work
- A Goal is different than a purpose
- Good work happens when the work is hard
- The last 20% is the part that 80% of the people never complete

QUOIIIIII DE L’ANGLAIS ????? HEIN????? DANS CE BLOG ????? NAAAAAnnnnnnn…. Alors, justement, je prépare pour la rentrée une version traduite et adaptée… aux batteurs (enfin, plus globalement aux musiciens… a suivre sur ce Blog).

Et justement, à propos d’anglais, TOUT je dis bien absolument TOUT de ce que j’ai pu glaner à droite et à gauche comme informations pour m’aider dans mon projet, TOUT… enfin… let’s be fair, 97% est en anglais. Pour prendre un exemple sur les développeurs : Si vous posez une question à google EN FRANÇAIS sur un problème que tous les développeurs du monde se sont posés… vous aurez les réponses des développeurs français… soit une toute petite partie minuscule de la planète TERRE. Non pas que les développeurs Français sont moins bons que les autres, non non j’ai pas dit ça (d’ailleurs ils ont plein de français chez Google) mais juste que le nombre de réponses est infiniment plus petit, donc le nombre de réponses intéressantes est parfois nul !

 

That’s it for today folks, KEEP IT SWINGIN’ !!!

 

Laisser un commentaire