Joyeux Anniversaire myDrumApp !!

Holidays!

Voilà exactement 1 AN que myDrumApp a vu le jour, d’abord chez Apple pour iOS dans l’app store, puis quelques semaines plus tard pour Android dans le Google Play Store. L’heure du premier bilan !

1. Ce que j’ai appris / ce que je ne pensais pas :

– Attendre 1 an pour faire un premier bilan ??? Quoi ??? C’est naturel, c’est plus fort que toi (en tout cas que moi), on tire des bilans dès la première semaine d’exploitation, le premier mois, on regarde les ventes, on tire des conclusions là ou en fait il faudrait stocker les informations pour pouvoir les analyser plus tard… bref, faire un vrai travail d’entreprise commerciale… mais je ne suis pas un entrepreneur, et myDrumApp n’est pas une entreprise commerciale, c’est juste un défit que je me suis lancé, et une aventure passionnante, principalement parce que ce qui me motive le plus (ce qui me meut quoi) c’est d’apprendre des choses, et là, j’ai appris.

– Je ne pensais pas que le travail le plus dur commencerai une fois l’app sortie. Je veux dire par là le travail le moins naturel pour moi : être « commercial », appeler les gens, leur parler de myDrumApp, expliquer pourquoi c’est bien… appeler, écrire, relancer, promouvoir, contacter les blogs (sans débarquer avec ses gros sabots mais sans y’a aller en s’excusant d’exister)… bref, avoir exactement le bon « dosage commercial » pour réussir à faire connaitre mon travail, et ça, je n’y avais pas vraiment réfléchis avant… tout simplement parce que le travail de fabriquer l’app tout seul dans son coin, tout en étant musicien (et tout le reste) à été ENORME et je me suis plongé a fond dans l’apprentissage du code…

– Pour être très pragmatique, j’ai appris à coder ! Bon, je suis débutant autodidacte, mais je suis très content. Donc, j’ai appris aussi à réfléchir à plein de choses différemment, plus précisément j’ai découvert des domaines totalement inconnus comme le design d’une app, l’interface utilisateur, essayer de comprendre pourquoi l’utilisateur aurai envie de cliquer quelque part. On ne s’en rend même pas toujours compte quand on utilise une app bien faite, mais la position, la couleur, la forme des boutons a une influence sur le comportement de l’utilisateur… tout cela à été très positif pour moi, également dans le travail sur mon deuxième bouquin, le practice book.

– Je ne pensais pas que le travail de poster des apps sur les différents store était si pénible, les codes, les autorisations, les certificats, les autorisations de certificats, et puis les icônes, les images d’entête pour le store, les tailles d’icônes pour tous les téléphones, les « splash screen » (les écrans qui s’affichent rapidement pendant le chargement de l’app) pour toutes les tailles, les tailles des captures d’écran pour la page dans le store…. wouaaaaaaaaaah pé-ni-ble ! ultra pénible, tellement pénible que je me suis planté pour la dernière mise à jour et aussi pour la version gratuire myDrumApp LITE (je devrais pas le dire, mais actuellement le splash screen et l’icône miniature de la version LITE sont complètement foirés – je vais les refaire, mais c’est pénible… mais je vais les refaire, mais…)

– J’ai appris comment… enfin non, je dirai plutôt : je commence à entrevoir une petite partie du fonctionnement du commerce numérique (oui, j’ai aussi appris à assumer que c’est de la vente, donc du commerce). Il FAUT qu’il y ai une certaine quantité de contenu GRATUIT, pas forcement l’app en elle même mais il faut être capable de DONNER. Par exemple, les batteurs connaissent « drumeo », site de cours en ligne avec des master classes et beaucoup beaucoup de contenu. Drumeo est connu par l’énorme majorité de la sphère batteristique mondiale grâce à  LEUR CONTENU GRATUIT ! Le vrai abonnement a Drumeo est très cher, mais PERSONNE ne doute de la qualité du contenu, parce que tout le monde à déjà vu des vidéos gratuites (des heures et des heures de contenu gratuit dispo sur youtube…. idem pour Mike Johnston)… et ça rejoint ce que j’ai déjà dit ici sur les chaines youtube de développeurs qui ont des sites de cours en ligne, ils commencent par DONNER des heures de vidéos, avec de la matière, cela leur permet d’exister PUIS de vendre des cours en ligne, mais le taux de « conversion » est très très faible, c’est la vie du net ;) … C’est pour ça que j’ai finalement décidé de sortir la version gratuite de myDrumApp… pour une autre raison également qui est liée au point suivant…

– Pas cher, c’est pas gratuit ! Oui, le tarif de départ c’était 1,99€ , c’est pas cher, mais ça suffit à stopper NET les gens qui ne sont pas « joueurs » et qui auraient juste besoin d’essayer pour acheter, ou ne pas acheter, mais au moins on est sûr d’avoir converti les gens qui seraient susceptibles de l’être. En revanche, 2,99€ (le tarif actuel) c’est encore acceptable pour les gens qui ont envie de découvrir… donc j’ai décidé de passer l’app à 2,99€ et de mettre en ligne une version gratuite ET de changer le site internet pour que les visiteurs puissent essayer le concept de myDrumApp gratuitement, en ligne (voir www.mydrumapp.com)

-il faut multiplier les apparitions : plus de vidéos, plus de posts sur les réseaux, plus de propositions… donc j’ai mis en ligne un métronome gratuit, qui fait discrètement allusion à myDrumApp… c’est pas de moi, mais c’est pas con.

– J’ai « excité » mon imagination : donc je suis entrain de bosser sur une petite série de nouvelles apps : uniquement sur iOS (parce que ces apps là feront du son… donc Android est pas super compatible avec mes connaissances actuelles en programmation, donc je passe pour l’instant). Et maintenant, j’ai une idée plus précise des étapes à suivres pour perdre moins de temps…. mais ça n’a pas encore marché pour la prochaine, j’ai perdu beaucoup de temps a cause d’interférences entre le design, l’interface utilisateur, et le contenu intrinsèque de l’app… Oui, si une nouvelle idée apparait en cours de route, ça veux tout simplement dire qu’il faut peut être rajouter un bouton, donc tout revoir$*$%`$^$^ù$&@#@@&

– J’ai aussi appris qu’il y avait plein de gens super bien intentionnés qui reconnaissent mon travail et qui sont prêt à filer un coup de main (je ne peux pas lister, mais ceux qui ont nommé UNE fois myDrumApp dans un post FB, ou qui ont fait suivre ou retwitté des posts de myDrumApp, ou même tout simplement parlé de myDrumApp à quelqu’un EN FONT PARTIE, MERCI à TOI – si tu n’as jamais rien reposté, il n’est pas trop tard, partage ce post, c’est simple)

– J’ai rencontré plein de gens biens, le drumming lab, le RLRRLRLL clothing, les copains de wikidrummers (mon gif est toujours en bonne place là http://www.wikidrummers.com/) les cops de isyourTeacher… et c’est pas finit (….tiens, d’ailleurs je vous annonce une petite interview dans Batteur Magazine pour bientôt ET aussi une petite interview pour la revue de l’afpercu , à suivre)

– Je ne savais pas que je pouvais dégager 2 fois plus de temps dans mon emploi du temps…. c’est en grande partie grâce au travail sur le Franck Agulhon Drumbook… MAIS j’ai découvert que c’était aussi grâce au FLOW dans lequel cela me maintient : d’un certain équilibre entre les challenges journaliers, ses propres compétences et sa motivation, résulte une sensation d’épanouissement et de mouvement… ce qui est étonnant pour moi c’est que j’ai toujours ressenti ça dans ma vie de musicien : j’ai toujours su que l’important pour moi c’était le temps passé derrière mon instrument et non pas vraiment le résultat, ça peut sembler stupide, mais ce qui me plait le plus dans ces aventures « extra-musicienesques » c’est le temps passé à CREER quelque chose, même si, je dois le dire, le résultat est pour une grande part dans la satisfaction générale.

 

2. Ce qu’il faudrait faire maintenant :

– Faire des progrès dans des domaines que je n’aime pas, et ça c’est plus dur que tout. Le « marketing », les communiqués de presse, les contacts journalistes. La problématique d’une app à 3 euros c’est qu’il faudrait dépenser autant en publicité, au tarif actuel des pubs… donc une app vendue par la pub n’est utile uniquement si elle génère une autre vente par « capillarité »…

– Eventuellement se faire aider pour travailler sur le point ci-dessus (en musique on appelle ça « prendre une attachée de presse », c’est d’ailleurs souvent un échec, et ça coute une blinde…)

– Avancer sur mes deux ou trois prochaines app (qui vont être super hyper bien)… mais aussi trouver un moyen de lier ces apps a myDrumApp pour pouvoir promouvoir les 3 ou 4 apps en même temps. Faire en quelque sorte une « marque » myDrumApp, dont myDrumApp serait l’app principale et les autres des dérivés.

– Faire des vidéos, des tutos pour myDrumApp… (j’aime pas trop, c’est pour ça que je traine)

– Trouver plus de partenariats comme avec RLRRLRLL (on a commencé avec un petit jeu « give-away »)…. trouver des chaines de youtubeurs qui veulent faire gagner des apps, etc… l’idée est toujours la même, il faut donner pour se faire connaitre.

 

3. Le vrai bilan :

– une app et sa version LITE gratuite sortie dans l’année

– plus d’un millier d’app vendues sur les deux stores

– dans plus de 30 pays

– un nouveau site internet avec possibilité de tester l’app

– bientôt 10.000 vues cumulées pour les vidéos de présentation de myDrumApp (version française et anglaise)

– Quelques parutions dans Batteur Mag, Sud-Ouest, France Bleu, et quelques blogs…

– Retours très positifs mail et FB, (tout simplement ceux qui ont finalement compris que le but c’était pas d’écouter l’app jouer MAIS de travailler, et que la puissance de l’app c’est le nombre d’exercices qu’elle peut générer, environ 40.000 ! c’est beaucoup…)

 

Et le plus important : BONNE ANNEE à tous !!

 

 

 

voici mtrnM !

Au départ, un vague projet annexe pour mon utilisation personnelle : un métronome en ligne, tout simple. Pourquoi ? pour mon propre local pour travailler (j’ai de moins en moins envie d’utiliser mon téléphone comme métronome, mon vieux métronome à pile n’en peux plus (bon, il a bientôt 25 ans…)…. notamment a cause des notifications permanentes, difficile de rester concentré) mais aussi pour la salle de cours du ciam, dans laquelle j’utilise un métronome en ligne depuis un petit moment, mais que je trouvais pas terrible…

Bon, me voilà lancé dans l’utilisation de mes récentes compétences en codage pour tenter le coup…  et voilà le travail :

www.myDrumApp.com/mtrnm

mtrnm

J’ai finis par y ajouter toutes les fonctions essentielles :

– choix entre les débits principaux (2, 3, 4)

– choix du nombre de temps (bon, pour l’instant jusqu’a 9 a cause d’un problème de programmation, mais je vais y arriver)

– tap tempo (avec la touche T du clavier, plus pratique qu’avec la souris à mon sens)

– un chronomètre qui se déclenche avec le bouton PLAY/STOP et qu’on peut remettre à zéro

– tempo de 30 à 300

– play/stop avec la barre espace du clavier

Idées pour la suite : nombre de temps jusqu’a 12, et débit jusqu’a 5

Tout simple !

 

 

 

 

Wiki qui ?

Bonjour à tous,

Parmi les super rencontres de mon petit détour par Paris pour la présentation du Practice Book au magnifique DRUMMING LAB, il y a les deux compères de wikidrummer , qui me font le plaisir d’une petite entrevue au sujet de myDrumApp :

captwikivid

(Bon, on est d’accord qu’il faut que j’apprenne à parler mieux que ça de mon projet, mais je suis plutôt habitué des fonds de scènes que des caméras…)

Cette entrevue est en fait un extrait d’une interview au sujet du practice book : http://www.wikidrummers.com/franck-agulhon-et-didier-ottaviani-presentent-le-practice-book/

 

 

 

 

Drum Gig Stuffs

Un concert par ci, un concert par là, une batterie de location, une batterie de festival, d’école de musique, la batterie d’un copain, une de mes batteries que je monte, démonte, remonte, camion, voiture, bus… Bref, sans tout ce qui est TOUT LE TEMPS dans mon sac a cymbales je serai régulièrement très emmerdé :

img_3967

Dans le désordre :

Un tilter charley, mais attention pas n’importe lequel, un avec un trou suffisamment gros pour les pédales dw… ça arrive, les tiges des charley sont plus grosses, donc un tilter tout bête ne rentrera pas AAaaarghhh …. ET avec un diamètre pour le charley pas trop gros parce que le trou de mes vieilles cymbales charley K des années 50’s est TRÈS petit… donc avec celui là, ça marche (c’est un gibraltar de base je crois, de toute façon il est supposé ne jamais servir… il m’a déjà servi un bon paquet de fois !).

Un paquet de feutrines, papillons et tilters pour cymbales (ATTENTION : aucunes de ces feutrines n’à été volée).

Une batte de grosse caisse,

bien entendu, clé de batterie, pinces, clé allen, gaff tape (du scotch quoi), du lubrifiant pour pédales et autres machins qui coulissent et qui tournent….

Un ressort + attache ressort pour pédales de grosse caisse…

Des « moon gel », et des rivets pour cymbales (oui, il peut arrivent de perdre des rivets…)

Attache timbre de caisse !

Eventuellement des tirants de caisses/toms…

Une bande de feutrine pour Grosse caisse, en cas !

Voilà, c’est pas grand chose mais ça peut vous éviter pas mal d’embarras.

J’dis ça, j’dis rien !

A bientôt !

Le batteur